L’innovation ouverte pour le bâtiment durable

Chercheur Post-doctoral – Méthodes numériques pour la simulation calibrée de modèles de bâtiments et systèmes

Chercheur Post-doctoral Méthodes numériques pour la simulation calibrée de modèles de bâtiments et systèmes (H/F)

Contexte du projet

L’Institut de Mécanique et d’Ingénierie (I2M, CNRS UMR 5295) rassemble l’essentiel des compétences dans le domaine de la mécanique (mécanique des solides des fluides et transferts) du campus de l’Université de Bordeaux. L’un des groupes de recherche du département TREFLE de l’I2M traite plus particulièrement de l’Énergétique des Bâtiments et des Systèmes (EBS).

NOBATEK/INEF4 est un centre privé de recherche appliquée, Institut national pour la Transition Energétique et Environnementale du bâtiment. NOBATEK/INEF4 développe des activités autour de projets de recherche, de développement et d’innovation avec des laboratoires et des entreprises.

I2M et NOBATEK/INEF4 ont mis en place une Equipe de Recherche Commune « GARANTIE DES PERFORMANCES ENERGETIQUES ET ENVIRONNEMENTALES DES BATIMENTS ».

Dans le cadre de cette équipe de recherche commune, le projet SIMUCALIBREE vise à développer une méthodologie permettant de construire des modèles simples et fiabilisés, calibrés par des données réelles collectées dans le bâtiment et qui soient utiles pour renforcer la connaissance du bâtiment et contribuer à la chaîne de la garantie de performance. Cette méthodologie doit venir renforcer les audits pratiqués couramment sur les bâtiments dans un contexte de Contrats de Performance Energétique (CPE) par exemple en répondant à une volonté et une nécessité de disposer d’un état de référence de l’existant fiable et robuste. Ainsi ces modèles pourront être utilisés pour connaître de manière plus précise la situation de référence d’un bâtiment, établir des objectifs d’amélioration et identifier les contraintes spécifiques au CPE, ou encore optimiser la sélection d’un scénario de rénovation.

Missions du post-doctorant

La méthodologie à développer est fondée sur des outils de modélisation simples des bâtiments ainsi que sur la collecte de données représentatives du fonctionnement du bâtiment. Adapter la complexité des modèles (p. ex. simples ou multi-zones) permettra aussi d’ajuster le nombre de degrés de libertés du problème et ainsi limiter ou renforcer, selon le cas, le besoin de mesure requise. Il s’agira pour cela d’exploiter des techniques d’analyse de sensibilité associées à des algorithmes d’optimisation couplés à l’environnement de simulation du projet (Dymola) pour mener à bien ce projet.

Dans ce contexte, le post-doctorant aura pour mission de compléter l’état de l’art qui a été initié et de mener, tout au long du projet, une veille active dans le domaine des méthodes numériques (modélisation, optimisation calibration…) appliquées au bâtiment.

La seconde mission du post-doctorant consistera à développer la méthodologie applicable avec démonstration sur un cas d’étude réel. Le post-doctorant devra prendre en mains le développement des modèles, la manipulation des différentes méthodes (optimisation, calibration…) et la manipulation des données mesurées dans les bâtiments servant de cas d’usage au projet. Un travail approfondi sera mené afin de sélectionner les périodes et les pas de temps optimaux pour améliorer la qualité de l’identification des paramètres des modèles. Le post-doctorant proposera des indicateurs représentatifs de l’adéquation du modèle avec la réalité (indicateurs de qualité de la calibration).

Le travail sera supervisé d’un point de vue scientifique par Laurent MORA (I2M) et Christian INARD (LaSIE).

Profil du candidat et compétences recherchées

Le (la) candidat(e) sera titulaire d’un doctorat. Il (elle) devra maîtriser les méthodes d’optimisation et éventuellement d’analyse de sensibilité. En outre, il (elle) devra bénéficier d’une expérience solide du langage Python. Des connaissances dans le domaine de l’énergétique du bâtiment seront un atout supplémentaire.

Le(la) candidat(e) devra démontrer une réelle curiosité vis-à-vis des sujets abordés dans le projet SIMUCALIBREE et notamment les aspects énergétiques et environnementaux.

Le(la) candidat(e) devra être rigoureux(se), autonome, et en capacité de travailler en équipe.

LABORATOIRE D'ACCEUIL

Institut de Mécanique et d’Ingénierie I2M

LIEU

Institut de Mécanique et d’Ingénierie I2M (Talence, France) + séjours réguliers à prévoir au Laboratoire des Sciences de l'Ingénieur pour l'Environnement LaSIE (La Rochelle, France)

TYPE DE CONTRAT

Post-doc
CDD 12 mois

PERIODE

A partir de Janvier 2020

SALAIRE

Environ 2600 € brut par mois

Envoyer CV, lettre de motivation, publications (1) et toute information jugée pertinente à Laurent MORA laurent.mora@u-bordeaux.fr  

(1) Manuscrit de thèse, rapport d’évaluation de la thèse, et publications scientifiques.

COVID-19 | Notre organisation

Face à l’évolution de l’épidémie de Covid-19 et les recommandations ministérielles, nous souhaitons vous informer des mesures que nous avons prises afin de protéger nos salariés tout en maintenant nos activités de R&D et de Services sur les projets et en respectant au mieux nos engagements.

En savoir (+)

----------

COVID-19 | Our teams stay active

Given the evolution of the Covid-19 epidemic and the ministerial recommendations, we would like to inform you about the measures we undertook to protect our employees while maintaining our R&D and Services activities meeting our commitments as best we can.

En savoir (+)

X